La galerie David Guiraud présente, du 4 mai au 21 juin 2018, une trentaine d’images puisées dans les différentes séries et projets du photographe Vincent Gouriou.

© Vincent Gouriou

© Vincent Gouriou

Avec des œuvres d’une grande beauté plastique et une étonnante maîtrise photographique, Vincent Gouriou s’approche des qualités picturales des grands maîtres de la peinture flamande pour entrer au plus près de l’intime et de la beauté. Le sujet est modelé par la lumière dans des mises en scène où la fragilité des apparences peut se muer en force de fiction considérable.

Personnes transgenres, homosexuelles, hétérosexuelles. Où en sont l’identité sexuelle et le genre aujourd’hui ? Vincent Gouriou cherche. Ce photographe, attiré par la marge, parle des fêlures, avec comme prisme, sa profonde douceur. Finesse des dialogues silencieux, il signe le passage, la musique de l’intime qui n’a pas peur des dissonances, dans une vague d’images silencieuses qui séduisent ou dérangent, mais ne laissent jamais indifférent.

Vincent Gouriou cherche par l’acte photographique à montrer l’infinie nuance des corps singuliers. Des différences et ressemblances. Il s’intéresse aux transformations, qui peuvent être liées à l’adolescence, à la maladie, à la vieillesse. Pour cette exposition, il s’intéresse aussi à l’identité sexuelle et s’interroge sur la normalité.

Je cherche ce qui est universel, j’essaie de trouver un lien entre ces personnes si différentes, mais qui ont pourtant quelque chose en commun : une humanité peut-être ?
Vincent Gouriou

Le photographe Vincent Gouriou

Depuis 2012, Vincent Gouriou participe à des concours et à des festivals où il gagne de nombreux prix et son travail est montré dans des expositions collectives en France et à l’étranger.

Il est lauréat de la Bourse du Talent 2016, (Coup de cœur en 2013) et a exposé ses photographies à la Bibliothèque nationale de France. Il reçoit le premier prix du Kuala Lumpur International Photoawards en 2017.

Il expose son travail au Centre Atlantique de la Photographie (2013 et 2014) à Brest, aux Rencontres photographiques de Lorient (2015), à l’Imagerie (2017) à Lannion. Ses œuvres font partie des collections de la Maison Européenne de la Photographie (Série « Eliot et ses corsets ») et de la Bibliothèque nationale de France (Série « Singularités »).

Vincent Gouriou travaille également pour la presse (Libération, Télérama, La Croix, Le Monde, Pèlerin, La Vie, Phosphore, Néon, Géo Histoire, Les Echos WE …) et pour des commandes institutionnelles.

Tirage Expo PICTO
Type de fabrication : impressions jet d’encre pigmentaire sur papier Bright White Hahnemühle

Le laboratoire Picto aide les photographes professionnels pour la réalisation de leurs expositions, des tirages à l’accrochage, en passant par les finitions et l’encadrement.

Du 4 mai au 21 juin 2018
galerie David Guiraud
5 rue du Perche
75003 Paris

En savoir plus : www.vincentgouriou.com

Découvrir d’autres expos photo produites par Picto :
La galerie Fait & Cause expose les lauréats du Concours SOPHOT.com
« Gilles Caron – Paris 1968 » présenté à l’Hôtel de Ville

Cet article La galerie David Guiraud présente « Instants d’abandon » de Vincent Gouriou est apparu en premier sur Picto.

Source: Picto actu

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :